Le poisson rouge et le bouledogue

Un blog sur une maman à Perpignan(qui aime trop faire les boutiques)

15 janvier 2008

Peur de rien

Si vous avez suivi depuis le début : je  suis enceinte ( de 5 mois tout de même) et prof. Je suis TZR, ça veut dire titulaire sur zone de remplacement, c'est joli non? Donc tous les ans, je dois négocier pour avoir un remplacement à l'année et pas des petits bouts de trucs. J'ai réussi cette année encore:j'aime bien le principe de découvrir de nouveaux collégues tous les ans, donc d'autres méthodes de travail... ça évite de s'encrouter. En même temps, dès que je peux avoir un poste en lycée pres de chez moi je saute dessus. Le poisson rouge devrait me donner quelques points pour avoir un poste à moi...merci le poisson rouge.

Le hic, c'est que ça rend les projets difficiles ( une fois alors que je voulais sortir au théatre parce que toutes les classes de seconde y allaient, une gentille collègue m'a dit que pour mes élèves c'était pas possible car il fallait monter le dossier en Juin mais en Juin moi je ne pouvais pas savoir où je serai car on est prévenu le 1 septembre) et ça demande un effort de sociabilisation fort. Par exemple, je desteste faire la bise et cette année dans mon lycée: on se fait la bise tous les matins, ben je fais des efforts. Pas évident également de savoir sur qui on peut compter lorsqu'on a un souci ou besoin d'un accompagnateur.

Tous les ans à Perpignan, il y a un super festival de photo journalisme: Visa pour l'image,c'est en septembre donc il faut être réactif pour pouvoir y aller ... et on ne connait pas trop les élèves qu'on sort mais ça permet de faire connaissance rapidement et de démarrer sur des bonnes bases.. La logique c'est de prendre des accompagnateurs qui ont les élèves, l'idéal étant le prof principal. J'ai donc demandé au prof principal, accesoirement prof de math, s'il acceptait de m'accompagner sur son temps de travail bien sure, puisque les élèves seront avec nous. Il y a environ 30 Km entre mon lycée et le centre. Devinez l'excuse qu'il a trouvée: je suis malade en bus ....J'avais jamais eu ça encore. Bon , finalement, une collégue d'anglais proche de la retraite s'est dévouée en disant qu'il fallait encourager les jeunes.

Je me suis dit que je lui reservais un chien de ma chien à ce prof de math... Ben j'ai eu ma revanche, pourtant il m'a prise en traitre. Hier, matin devant le proviseur: "je compte sur toi pour la sortie au ski à la fin du mois". Je le regarde en riant.... "Ben tu sais moi cette année, le ski". Il fait celui qui comprend pas; "j'ai pas trop le droit de faire du ski surtout avec 3O ados en goguette". Je crois m'en être sortie.... Que nenni, il a peur de rien le monsieur. Il en remet une couche " oh rassure toi, tu n'es pas obligée de skier en fait c'est pour faire le bon nombre d'accompagnateurs dans le bus" . Je souris toujours de plus en plus crispée "tu sais c'est pas recommandé de faire 4 h de bus , non plus". Le proviseur m'a sauvée: "il faut qu'elle reste le plus longtemps possible, c'est pas facile de trouver un remplacant (surtt un remplaçant de remplaçant). Donc c'est pas la peine de lui imposer le ski!!!.

L'autre il a ravalé ses dents, ce que je regrette tout de même c'est de ne pas lui avoir remis en mémoire l'histoire du bus... Etrangement, pour aller au ski gratos, il est plus malade.

Je ferai un autre post sur mes collégues qui grattent tout ce qu'ils peuvent: de la photocopie, au stylo rouge en passant par le courrier perso, et qui partent téléphoner en laissant les élèves dans la salle informatique.

Posté par juliettewan à 06:34 - Les profs, pffff - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

  • Ah oui ça te limite vachement quand même...
    Il abuse l'autre pour la sortie ski quand même!

    Posté par MissBrownie, 15 janvier 2008 à 11:39

Poster un commentaire